Travailler les adducteurs avec un ballon

Adducteurs avec ballon . Consignes de placement – Debout – Jambes écartées – Genoux légèrement fléchis – Un ballon placé entre les cuisses, au dessus des genoux – Le dos droit – La sangle abdominale contractée . Consignes d’exécution . Resserrer les cuisses le plus fort possible pour comprimer le ballon, maintenir la contraction 3 secondes et relâcher. Consignes de respiration …

3. Le lever de jambe avec un ballon. Cet exercice se fait sur le sol et nécessite deux éléments: un tapis de sol et un ballon. Il existe différentes façons de procéder. La plus facile consiste à se mettre sur le dos, les bras de chaque côté. Tenez le ballon entre nos jambes à hauteur des genoux. Levez et baissez les jambes tout en …

Démonstration des adducteurs assis avec ballon pour travailler les adducteurs.Plus de détails sur mon site web.

Dessiner les abdominaux et travailler les adducteurs. Emilie Blais . Allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps. Le ballon maintenu avec les jambes et les chevilles, venez mettre vos …

Dessiner les abdominaux et travailler les adducteurs … Le ballon maintenu avec les jambes et les chevilles, venez mettre vos genoux au-dessus de vos hanches. Sur une inspiration, venez poser le …

Bien échauffer ses adducteurs avant de les muscler. L’intérieur de la cuisse est composée de 5 muscles, appelés les adducteurs de la hanche, de part leur action de rapprocher une jambe vers l’autre.Avant de raffermir ces muscles de l’intérieur des cuisses, il est important de les échauffer un minimum.Voici un exercice qui pourra être intéressant à réaliser avant chacune de vos …

Nous allons terminer avec l’exercice adducteurs de pression de ballon entre les genoux. Si vous n’avez pas de ballon, utilisez quelque chose d’assez volumineux et caoutchouteux de préférence. Sur la photo, j’ai utilisé un tapis de sol enroulé mais des gros coussins feront aussi l’affaire.

Un ballon suisse n’est pas réglable en hauteur ce qui induit une position inadéquate des bras par rapport au plan de travail, de la tête par rapport à l’écran, etc. Les contraintes sur les articulations du membre supérieur vont être susceptibles de générer des troubles musculo-squelettiques au niveau des épaules, des cervicales, des poignets, etc.