Grand pectoral et petit pectoral

Le grand pectoral est un muscle large et volumineux de forme triangulaire. Superficiel, il est situé juste sous le sein et recouvre les muscles petit pectoral, subclavier, et en partie le grand dentelé.

Le petit pectoral s’étend en dessous du grand pectoral et contribue peu à la masse musculaire des pectoraux. Il intervient dans la rotation vers le bas, l’abaissement et la stabilisation de l’omoplate et n’as pas d’effet sur les mouvements du bras (bien que le grand pectoral et le petit pectoral travaillent en synchronisation).

Les fonctions du grand pectoral est de lever et abaisser les bras, de les croiser devant sa poitrine et de faire des rotations. Sa fonction n’est donc absolument pas de pousser une charge devant soi. En fait, sur tous les exercices de développés, le pectoral va intervenir non pas pour pousser la charge, mais pour resserrer les bras. Et c’est ce resserrement des bras qui va au final les faire …

Le muscle petit pectoral (Pectoralis Minor) est un muscle de la ceinture du membre supérieur ou thoracique, appartenant au plan profond de la loge antérieure de l’épaule, situé sous le muscle grand pectoral. Il est également, de par son insertion, un muscle thoracique.

Le muscle grand pectoral est un muscle de la ceinture du membre thoracique (ou supérieur). Situé sous la peau, ce muscle est large , triangulaire et puissant, c’est le plus volumineux du membre thoracique. Le grand pectoral est lié à la paroi antérieure du creux axillaire, dans un plan superficiel [1. Description Origines. Il nait d’origines multiples et étendues : des 2/3 médiaux …

Le grand pectoral Le grand pectoral est un muscle de forme triangulaire, il est large et volumineux. Il est situé en avant de la poitrine et recouvre les muscles petit pectoral, subclavier mais aussi une partie du grand dentelé. 3 faisceaux musculaires composent ce muscle :

Anatomie sportive : Grand Pectoral (m. pectoralis major) et Petit pectoral (m. pectoralis minor) Le grand pectoral est un muscle de l’épaule, situé sous la peau, ce muscle est large et puissant.

Le grand pectoral prend la forme d’une vaste nappe musculaire épaisse, convergeant vers la fosse axillaire. Terminaison : Le tendon terminal est aplati (en forme de J) et est constitué de deux plans, un antérieur et qui l’union des lames de terminaison des chefs supérieur et moyen et un postérieur formé par la lame de terminaison du chef inférieur.